COMPAGNIE DE DANSE CONTEMPORAINE

Fermer

MARS, AVRIL, MAI 2020 / VIDÉOS DU CONFINEMENT

En ces temps de grands rangement et ménage de printemps,
quelques petites vidéos retrouvées, utiles maintenant !

Vidéos du confinement

Pour faire sourire, amener un peu de poésie et de mouvement, deux ou trois vidéos par semaine de confinement, issues du projet « Mercredi 11h30 » créé par la compagnie en quarantaine en 2013 et 2014.

Une lecture différente dans ce contexte inédit !

Voir toute la playlist :

18 ET 19 JUILLET 2020 / CONCERT DE POCHE

Concert de poche

Un spectacle de chant lyrique interprété par une soprano, une mezzo-soprano, une basse et une pianiste. Un répertoire de styles variés, composé d’œuvres de différentes époques et de différents pays.

Les qualités de danseuses et de comédien des interprètes permettent la mise en scène et en mouvement des arias, duos et trios de ce programme, proposant une alternative au récital traditionnel.

Le concert de poche est un spectacle, conçu pour être joué sur une scène ou dans un espace privé (25 mètres carrés minimum).

  • Mise en espace & chant :
    Marta Bentkowski, Nathalie Sternberg et Nicolas Beillet le Béhérec
  • Piano : Véronique Lepigeon


Durée : 1 heure.

Les 18 et 19 juillet 2020 à Carolles (50740)

JANVIER 2021 / EXILS

Création 2021 (version longue)

Exils

Exils est une pièce conçue dans un espace de 2 x 2 mètres.

Spectacle lyrique et chorégraphique, Exils est l’aventure de ces moments intimes où le déracinement, la colère et la perte nous conduisent en un espace clos. Lieu de passage, de rencontre et de transformation dont l’imaginaire s’empare et que la poésie éclaire.

Une première version de 25 minutes a vu le jour en 2019. La création va aboutir en janvier 2021.

Entre les deux, une pandémie et un confinement mondial en modifient la perception.

Exils émerge de ce contexte inédit, où le rapport humain est bouleversé, la proximité une source d’angoisse et d’interdits.

Situations critiques ou absurdes s’invitent dans la pièce.

En 2020, Exils est une création confinée !

  • Création : Nathalie Sternberg
  • Collaboration artistique : Marta Bentkowski
  • Interprétation : Marta Bentkowski et Nathalie Sternberg
  • Bande son : Nathalie Sternberg
  • Musique : Portishead, Dvoràk, Purcell et Pergolese

Programmation en cours à Vaux-sur-Seine
dans le cadre du festival Sur quel pied danser ?

Fermer

EXILS

Création 2019-2021

Exils

Exils est une pièce conçue dans un espace de 2 x 2 mètres.

Spectacle lyrique et chorégraphique, Exils est l’aventure de ces moments intimes où le déracinement, la colère et la perte nous conduisent en un espace clos. Lieu de passage, de rencontre et de transformation dont l’imaginaire s’empare et que la poésie éclaire.

Une première version de 25 minutes a vu le jour en 2019.

La création va aboutir en janvier 2021.

Entre les deux, une pandémie et un confinement mondial en modifient la perception.

Exils émerge de ce contexte inédit, où le rapport humain est bouleversé, la proximité une source d’angoisse et d’interdits.

Situations critiques ou absurdes s’invitent dans la pièce.

En 2020, Exils est une création confinée !

  • Création : Nathalie Sternberg
  • Collaboration artistique : Marta Bentkowski
  • Interprétation : Marta Bentkowski et Nathalie Sternberg
  • Bande son : Nathalie Sternberg
  • Musique : Portishead, Dvoràk, Purcell et Pergolese

11, 12 et 13 juillet 2019 : Création de 25 minutes dans le cadre du festival Nous n’irons pas à Avignon

CONCERT DE POCHE

Création 2019

Concert de poche

Un spectacle de chant lyrique interprété par une soprano, une mezzo-soprano, une basse et une pianiste. Un répertoire de styles variés, composé d’œuvres de différentes époques et de différents pays.

Les qualités de danseuses et de comédien des interprètes permettent la mise en scène et en mouvement des arias, duos et trios de ce programme, proposant une alternative au récital traditionnel.

Le concert de poche est un spectacle conçu pour être joué sur une scène ou dans un espace privé (25 mètres carrés minimum)

Durée : 1 heure.

  • Mise en espace & chant :
    Marta Bentkowski, Nathalie Sternberg et Nicolas Beillet le Béhérec
  • Piano : Véronique Lepigeon

Concerts :

  • 8 mars 2020 à Agneaux
  • 26 et 27 juillet 2019 à Carolles
  • 7 avril 2019 à Vaux-sur-Seine, accompagné au piano par Marie-Hélène Clerc

TRIOLET

Création 2018

Triolet

Un voyage à travers différentes époques de la musique lyrique.

Au programme de ce trio : Legrenzi, Haendel, Gluck, Rossini et Gershwin.

  • Mise en espace & Chant :
    Marta Bentkowski et Nathalie Sternberg
  • Piano : Lætitia Authié
  • Concert le 3 juin 2018 à Juziers, dans le cadre du Festival « Germaine entre en scène » ;
  • Concert le 21 juin 2018 à Vaux-sur-Seine, dans le cadre de la Fête de la Musique.

UN PAS DE CÔTÉ

Création 2017 - Spectacle en extérieur

Un pas de côté

Un spectacle faits de moments visuels et poétiques, lyriques et dansés qui évoque notre humanité, à la fois simple, quotidienne et lumineuse.

Sur un banc, elles se rencontrent, partagent vie et souvenirs, font un pas de côté, rêvent encore, autrement, joignent le geste à la parole, le chant à la danse.

Création et interprétation :

Marta Bentkowski, Christine Loret et Nathalie Sternberg

Création le 8 juillet 2017
dans le Parc de Domus VI à Maison Laffitte

54 MINUTES CHRONO

Création 2016

X minutes chrono

Dans une actualité où l’impensable peut prendre place, un imprévu artistique, sensible et poétique.

54 minutes chrono mêle danse contemporaine, texte, chant lyrique et évoque, à travers le thème du temps, notre humanité dans ses dimensions quotidienne et poétique.

Ce spectacle explore des directions très diverses : la lenteur, l’accélération, la rapidité, le rythme et l’arythmie, la désynchronisation progressive, les ruptures... mais aussi le mouvement de la lumière comme mesure du temps, les métamorphoses, l’insuffisance, le dépouillement, la nudité, la voix lyrique dans un corps qui danse, les personnages fantastiques et oniriques, l’immobilité et le silence.

  • Création et interprétation : Marta Bentkowski, Christine Loret et Nathalie Sternberg
  • Création lumière : Lucette Barthélémy
  • Création robes : Nadine Colé
  • Régie : Yvan Quehec

5 représentations :

  • Novembre 2016 - Théâtre DTM à Paris
  • Février 2019 - Biennale “Sur quel pied danser ?” à Vaux-sur-Seine
  • Janvier 2020 - Programmation saison 2019-20 du Centre culturel de Crépy-en-Valois

123456...

Création 2015

1, 2, 3, 4, 5, 6

Inspiré par trois œuvres pour quatre mains de Claude Debussy et de Maurice Ravel, 1, 2, 3, 4, 5, 6... est une invitation au rêve.

Des images naissent, des personnages évoluent au fil des notes, se transforment, disparaissent, entre accords et désaccords.

Une dimension visuelle, sensible et poétique où musique et danse tissent de nouveaux paysages.

  • 1 piano
  • 2 musiciens
  • 3 danseuses
  • 4 mains
  • 5 interprètes
  • 6 pieds...

Marta Bentkowski, Christine Loret et Nathalie Sternberg participent à ce projet.

Ma mère l'Oye de Ravel , les Six épigraphes antiques et la Petite suite de Debussy sont interprétés par Margaret Fazoline et Leonid Karev.

9 représentations à Paris :

  • Création à l’Auditorium Henri Dutilleux du CMXII en novembre 2015
  • Coréalisation à DTM en mars 2016
  • Festival “De la Musique avant toute chose”, Mairie du 3e, en octobre 2016
  • Parcours de sensibilisation musicale, Auditorium du CMXII - Scolaires en mars 2017 et en avril 2019

MERCREDI 11H30

Création 2013/2014 :
Chaque semaine, une courte vidéo pour évoquer avec vous, en mouvements, les paroles ou actualités du quotidien

Mercredi 11H30

Un concept simple
Trois femmes, danseuses, se retrouvent chaque mercredi sur un banc pour partager en mouvements les paroles et actualités du quotidien : emploi, hormones, météo, agenda, retraite, jalousie, casseroles... 100 sujets évoqués de façon créative, parfois décalée, toujours tendre et poétique.

Un décor dépouillé
Le port d'attache du banc est une salle de danse, sauf quand mercredi 11h30 prend le large à l'Opéra de Paris, au Château de Maisons-Laffite ou au lavomatique le plus proche.

Une auto-réalisation inventive
Une caméra sur pied filme les plans séquences, un micro posé sur son coussin capte le son... tous les sons ! Et pourquoi pas le crowdfunding pour financer la perche de la saison 3 ?

Le banc N°100
a été publié le 1er juillet !

Dans le prolongement de ce projet et sous le regard de Laurent Bouëxière, photographe et réalisateur, une mini-série de bancs a été réalisée au Château de Maisons-Laffitte pour l'exposition “Totalement désArtçonnés” :

« Ne pas toucher »

Pour voir ou pour revoir les bancs :

Une sélection de bancs sans paroles... ou presque :

LE SOUPIR DE L’HIVER

Quatre femmes très différentes inventent un monde poétique, sensible, drôle et concret

Le soupir de l’hiver

Le soupir de l’hiver invente un monde poétique, sensible, drôle et concret où quatre femmes très différentes se côtoient.

Un dialogue en tableaux et mouvements qui bouscule, dans un rythme soutenu, personnages, symboles, respirations, métamorphoses du corps et de la voix.

Une danse de sens et de sensations qui effleure l’absurde, accueille l’émotion, interroge la vie et dévoile l’être.

Un spectacle qui réjouit et allège le cœur, dont les images flottent encore dans l’âme du spectateur quand, à la fin, la grande vague blanche s’est déposée...

Représentations

  • Du 9 au 13 juillet 2014, dans le cadre du festival Nous n’irons pas à Avignon à Gare au Théâtre, Vitry-s/Seine.
  • Achats au Van Beresteyn Theater de Veendam (Hollande) et au CC Jean Vilar de Marly-le-Roi (programmation 2009/10).
  • Coréalisations à Vitry-sur-Seine, Bourg-Argental, Marly-le-Roi (Injep), Vaux-sur-Seine et Paris.
  • Performance : vernissage de l’exposition Art-leurre à Marly-le-Roi.

« Le temps d’un spectacle, quatre drôles de dames vous emportent dans leur univers tantôt burlesque, tantôt nostalgique, toujours tendre, parfois émouvant jusqu’à l’absurde et empreint d’une indéniable poésie. Une fresque chorégraphique où corps et voiles semblent animés d’une même énergie, d’un même souffle. »STÉPHANIE B.

« Un univers de tendresse et d'humour... »DANIÈLE D.

« ... Irracontable et explicite, touchant et drôle, tendre et ferme, inventif et serein, joyeux et grave, riche et digeste, charmant et piquant, graphique et souple, éclairé et distingué, gracieux et audacieux, et pas seulement. Effets majuscules et clins d’yeux minuscules, le goût du détail et l’ampleur de l’ensemble, chrysalides improbables et points de vue insolites... Chaleureux hiver, soupir d’aise. »JEANNE V.

« Une très belle soirée, beaucoup d'humour et de poésie... »INGRID A.

« Un spectacle très rythmé, sensible, juste et drôle à la fois. J'ai fait le plein d'énergie. »VÉRONIQUE C.

DESCANSOS

« Elles ont mis le chemin sous leurs pieds et le ciel sur leur tête »

Descansos

Inspirée de Femmes qui courent avec les loups, Descansos est une création collective de danse contemporaine.

Quatre interprètes femmes avec leur histoire, leur chemin et leurs rencontres explorent ensemble les souvenirs qui jonchent leurs pas.

Représentations

  • Coréalisations à Marly-le-Roi, Vitry-sur-Seine (Festival Nous n'irons pas à Avignon), Vaux-sur-Seine, Sartrouville et Paris.
  • Achat à Marly-le-Roi, Compiègne et Lausanne (Suisse) pour le Festival de la Cité.

« Leur Descansos commence drôlement fort, elles jouent une scène qui oppose trois copines à une quatrième, debout en bikini et un peu paumée, condamnée à enfiler des dizaines de robes, jupes, foulards et autres loques dont ses soi-disant amies ne veulent plus.

C’est bien vu, cruel, comme dans la vraie vie. »

ANNA HOHLER - 24 HEURES LAUSANNE
FESTIVAL DE LA CITÉ

Extraits du spectacle :

Fermer

LA COMPAGNIE EN QUARANTAINE

Une démarche artistique collective

Le soupir de l’hiver

Fondée en 2002, la compagnie en quarantaine se compose aujourd’hui de trois chorégraphes interprètes qui, chaque semaine depuis près de vingt ans, se retrouvent pour mener une expérience artistique commune.

« Notre démarche artistique est collective et notre recherche, guidée par les possibilités

expressives du corps — physique, sensible, intelligible — construit un dialogue entre images, mouvements et états du corps. »

Depuis 2016, la compagnie inclut la recherche vocale au sein de son travail de création et l’ensemble Triolet a été créé au sein de la compagnie, avec un premier concert de poche en 2018.

 

Quatre femmes, quatre parcours

Marta Bentkowski

Marta Bentkowski, danseuse interprète en Italie et en France depuis 1995, enseigne la danse contemporaine et l’aïkido parallèlement à une activité de recherche, création et performance : « Avec ange », « Nataq », « Nos armes douces », « Impatiences », « Résistances ».

Elle crée en 1996 l’association Accadra (académie de danse et rencontre des arts) : l’originalité de son approche du mouvement se fonde sur ce double parcours d’artiste contemporaine et d’artiste martiale.

Co-fondatrice de la cie en quarantaine, sa pratique s’enrichit, depuis une dizaine d’années, d’une formation de piano et chant lyrique. Elle est co-créatrice de l’ensemble vocal Triolet en 2018.

Christine Loret

Christine Loret suit l’enseignement de Françoise et Dominique Dupuy. Elle est interprète de différentes compagnies, notamment d’Élisabeth Schmidt et d’Isabelle Dubouloz.

Elle enseigne au sein de l’association Dancité auprès d’enfants et d’adultes.

À l’origine des rencontres de danse contemporaine de Marly-le-Roi, elle explore les liens entre théâtre et danse et crée les soli « Comme une petite fête » et « Faut pas pousser ».

Co-fondatrice de la cie en quarantaine, elle a mis en place, depuis 2014, un atelier corporel pour les séniors, alliant travail technique etexpressif, puis développe ce travail au sein d’un Ehpad pour des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Puck Heil

Puck Heil se forme à l’Académie de Danse moderne de Rotterdam, au CNDC à Angers avec Viola Farber, puis en danse de caractère méthode Olga Stens et en danse ancienne.

Elle aborde ces différents univers avec les mêmes énergie et enthousiasme en tant qu’interprète, pédagogue et chorégraphe.

Inspirée par l’univers tzigane, elle créé « Bokazo », associant danse, cirque et chant.

À l’initiative du ministère de la Culture, elle participe aux rencontres nationales danse en amateur et répertoire, en créant « Oogstfeest », une rencontre entre danses traditionnelles d’Anjou et danse contemporaine.

Cofondatrice de la cie en quarantaine, elle quitte la compagnie en 2014.

Nathalie Sternberg

Nathalie Sternberg est danseuse contemporaine, formée au CNDC à Angers et interprète de chorégraphes en Suisse, en France et aux USA.

Ses réflexions chorégraphiques : « Transport en commun » (le métro), « Itinéraires » (la vieillesse), « Marches de l’ombre » (la tyrannie) et « À table ! » (la famille) explorent les relations humaines et mêlent danse contemporaine, sculptures animées et musique live.

Co-fondatrice de la cie en quarantaine, elle devient eutoniste en 2006 et anime depuis un cours hebdomadaire auprès de séniors à Paris.

Chanteuse lyrique, elle intervient également, depuis 2010, comme chorégraphe et assistante à la mise en scène d’opérettes.

En 2018, elle crée avec Marta Bentkowski l’ensemble Triolet et anime régulièrement des stages de technique vocale auprès de chorales en Normandie.

Fermer

CONTACT

Vous avez une question, un projet à nous soumettre, un commentaire sur nos créations ?

Renseignez tous les champs du formulaire ci-contre, ci-dessous, puis cliquez sur le bouton d’envoi qui apparaitra alors.

Prénom
Nom
Adresse e-mail
Objet
Message
+